Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

L'actualité de CENTURY 21 Fétré Immobilier

Aménager sa cave à vin, des solutions pour tous budgets

Publiée le 25/07/2017

Amateur de vin, vous avez envie d’aménager une cave ?

Panorama des règles à respecter… et les moyens de les contourner.


En bord de mer, du côté d’Argelès-sur-Mer ou dans les Albères, les caves voutées du 12ème siècle ne sont pas légions mais vousrêvez d’aménager votre cave à vin…

Pas d’inquiétude à avoir, si l’espace creusé sous terre reste la meilleure option, de nombreuses solutions existent, du moment que l’on respecte quelques principes !

 

Adieu placards surchauffés, cuisines infestées d'odeurs ou cartons rangés sous l'escalier... pour votre cave, qu’elle soit enterrée, dans un garage ou sous forme d’armoire, vous devrez :

Choisir un endroit sans odeur (le vin est une éponge à odeurs), obscur et protégé des vibrations

– Veiller à instaurer une température ambiante constante entre 11 et 14°C. (trop chaud, le vin vieilli précocement, trop froid, il risque l’apparition des dépôts) et un niveau d’humidité correcte, idéalement compris entre 65% et 80%

– Assurer l’aération parfaite de la cave (pas de courant d’air mais une bonne ventilation pour éviter les moisissures).


Cave entérrée : la clé en main...

Vous avez un budget conséquent et pas envie d’un aménagement complexe : la cave clef en main est faite pour vous ! Votre cave sera livrée dans votre jardin ou sous votre garage… En hélice, en bois, ou voûtée, elles ont toutes un point commun : on y accède par une trappe et une descente d’escalier ou une échelle.

La cave en hélice : Ovale ou ronde, en béton vibré. La trappe donne sur un escalier en colimaçon bordé de casiers à rangement.

La cave tout en bois : En contreplaqué, la Polycave est structurée comme la coque d’un bateau ! Les casiers font tenir l’ensemble, enveloppé dans une poche étanche en polyvinyle.

La cave voûtée en terre cuite : Recouverte d’un mètre de terre elle est enduite de crépi. Des murs de briquettes complétées par des clayettes en chêne épais servent de rangement. Le sol est à la carte : en briques posées sur un lit de sable, en carrelage, ou autre.

 

 

Cave hors sol et garage aménagé…

A moins qu’il ne soit fait de baies vitrées et se trouve juste au-dessus d'un chemin de fer, l’aménagement d’une cave à vin dans votre garage ne devrait pas poser de réel problème.

 

Pour respecter les impératifs de température et d’humidité, il est essentiel d'isoler correctement votre cave avant de commencer toute autre installation. Vous pouvez, par exemple, utiliser des panneaux en polystyrène extrudé emboitables ou des planchers en bois pour recouvrir les murs afin d’éviter les ponts thermiques. N’hésitez pas à en couvrir le plafond pour bien l’isoler de la pièce du dessus.

Côté sol, privilégiez la terre battue ou utiliser un revêtement imperméable et solide pour limiter le risque d’humidité (pierre naturelle, marbre, céramique…).

Enfin, prévoyez d’installer un climatiseur (normalement, ceux pensés pour caves à vin prennent également en charge la gestion de l'humidité).

Un thermomètre et un hygromètre vous seront utiles pour vérifier la température ambiante au quotidien. 

 

A noter : si votre cave est trop sèche, étalez du sable de rivière que vous humidifierez régulièrement ; si elle est trop humide, installez un déshumidificateur ou faites placer deux ouvertures, l’une vers le plafond au nord, l’autre vers le sol au sud, pour essayer de créer une légère circulation de l’air. Etalez une couche de sable de rivière ou de graviers sur le sol.

 

Une note de déco chaleureuse vous permettra de recevoir confortablement vos amis pour une dégustation. Il est conseillé d’utiliser un système d’éclairage minimal, avec des lampes à faible consommation pour limiter le dégagement de chaleur dans la cave à vin. Évitez de diriger la lumière directement sur vos bouteilles.

Vous pouvez à présent aménager votre cave et y ajouter casiers en bois ou en métal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Armoire, placard et mini format…

Pour un placard ou une armoire, choisissez si possible une exposition nord, ne gardez jamais les vins dans leurs cartons d'origine, à cause de l'humidité. Les caisses en bois par contre peuvent être conservées. En fonction de votre consommation, vous déterminerez s'il vous faut des cases multiples ou des rangements individuels. Une fois ce petit nid douillet aménagé, pensez à l'aérer et à l'équiper d'un humidificateur.

Sachez aussi qu’il existe dans le commerces des armoires à vin offrant encombrement minimal mais efficacité maximale (hygrométrie régulée, température stable, parois isolantes, système anti-vibrations et obscurité).

Pas de place pour une armoire ? La solution a minima : Le garde vin.

Ces nouveaux appareils à peine plus gros qu'une machine à café permettent de conserver pendant 10 jours deux bouteilles ouvertes, voire plus. Largement de quoi réfléchir aux suivantes !

 

 

En général, les vins sont rangés dans des casiers individuels, en position horizontale et allongée. Prenez soin de laisser de petits intervalles entre chaque bouteille et retournez-les régulièrement d’un quart de tour pour éviter le dépôt.

 Privilégier :

 - Les vins à boire devant.

 - Les vins à garder au fond.

 - Les vins blancs en bas.

 - Les vins rouges en haut.

 - Pour les vins en caisses bois, laissez-les dans l’emballage.

 Astuce : Enlevez la capsule de votre bouteille et cirez-la pour être sûr que l’air ne passe pas.

 

Au final, aménager une cave à vin dépend de nombreux facteurs : entre la dimension prévue, la surface disponible et son emplacement, les prix sont réellement personnalisés en fonction de votre projet. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel !

 

Sources : La Revue du Vin de France - OpusVin - deco.fr

 

Notre actualité